Partagez | 
 

 Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 18
Localisation : Dans les bras de mon ange
Infos fermées
MessageSujet: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Sam 25 Aoû - 19:17


Who are you?







PAN

Encore...

PAN

Encore...

Arme entre ses doigts fins et fragiles, l'héritier des Featherstone était dans l'immense jardin arrière de sa demeure. Devant lui se tenait un vieux mannequin... Un vieux truc qu'il avait du déniché quelque part dans l'une des nombreuses pièces de son château.
Son arme, quand à elle, était un simple pistolet.

Eleazar troublait le calme d'un paisible matin Azurien avec un bruit à s'en glacer le sang. Il n'y avait aucun doute qu'on puisse l'entendre de loin, mais visiblement, savoir qu'il allait réveiller en sursauts certaines personnes ne lui posait pas le moindre problème.

PAN

Un large sourire rempli se dessina sur le visage de l'enfant-roi: sa dernière balle s'était logée dans le crâne du mannequin. Ce sourire aurait pu être des plus normaux... Si du moins on pouvait être sûr qu'il n'aurait pas été aussi heureux de sa victoire si cela avait été un être-vivant à la place de son pantin de bois.

Génial!

- Monsieur!


Eleazar tourna son visage vers l'être-vivant qui venait justement le déranger...
L'héritier n'hésita pas bien longtemps à relever son arme vers le serviteur qui se glaça sur place: il savait qu'Eleazar, même si il n'avait jamais tué, serait capable d’ôter la vie à quelqu'un de ses propres mains...

- Parle. Pourquoi tu viens me déranger? Qui te l'a permit?


Le serviteur, tremblant comme une feuille, prit avant tout le temps de chercher ses mots pour s'assurer qu'il ne vexerait pas l'ego de l'héritier... Il tenait à la vie!

- Je... Je... On m'a envoyé vous cherchez... Votre mère veut... Elle...

Il se tut d'un coup en entendant le petit claquement de l'arme, El venait de baisser la sécurité... Et son sourire montrait à quel point tout cela l'amusait.

- Elle veut quoi?

- Eh bien... Elle a... abandonné l'idée de vous faire renoncer mais... Elle souhaite vous assigner des ga...

- Des gardes du corps? Ah! Sérieux? Qu'est ce qu'elle est barbante...

- Mais... Il est vrai que l'île de Nox est un endroit dangereux... Monsieur, partir seul est...

A nouveau, Eleazar n'eut aucune pitié à couper son serviteur alors qu'il parlait.

- Tu es nouveau.

Ce n'était pas une question. Face à cela, le jeune homme ne savait même pas quoi lui dire... A part un simple mouvement affirmatif de la tête, il était aussi inquiet qu'heureux que son maître l'ait remarquer... Mais il ne savait pas encore qu'Eleazar savait parfaitement tout même si il n'avait pas l'air de s'en préoccuper.

- Alors prends l'habitude de m'appeler "messire"... Ou "mon seigneur"... "Mon roi", ça sonne bien aussi... Parce que quand mon père sera mort, je ne veux pas juste être le "Monsieur" Featherstone, moi, je veux redevenir roi!!

La monarchie: le rêve d'Eleazar. Il eut même un léger rire et le serviteur hocha simplement de la tête à nouveau sans oser rajouter quoi que se soit.

- Et ma mère n'aura plus rien à me dire!

Il tira... La balle vint creuser un trou entre les deux pieds du serviteur qui n'osait plus faire le moindre geste, aussi blanc qu'un mort, il allait tomber dans les vapes: Eleazar avait commencé son entrainement à l'arme à feu il y a à peine quelques jours, il aurait très bien pu se louper et toucher un pied du jeune homme.

Sur ce geste, il regagna l'intérieur du château en riant sans prêter la moindre attention au serviteur terrifié qu'il avait laissé derrière lui, comme si il avait fait une mauvaise blague... Trop glauque pour en être une cependant. Mais il restait malgré tout très fier de lui-même.

Le jeune ailé marcha tranquillement jusque le devant du château où un serviteur chargeait déjà ses affaires dans une voiture très longue et magnifiquement construite. Noire et or, elle brillait à la lumière du soleil, avec un intérieur en cuir bordeaux et le blason des Featherstone sur le devant: un bel engin.

- Monsieur Eleazar...

- Je viens d'expliquer à un autre qu'il était préférable de prendre l'habitude de m'appeler autrement... Idiot.

Derrière lui se tenait l'un des meilleurs gardes des Featherstone, il protégeait Eleazar depuis son plus jeune âge et connaissait donc parfaitement le caractère empoté de ce dernier.
Il soupira, El ne prenait même pas la peine de se retourner vers lui pour le saluer, il trouvait la voiture plus intéressante.

- Je te préviens tout de suite. Je ne prends avec moi qu'un seul garde. Pas plusieurs. Je ne veux pas paraître ridicule.

Un nouveau soupir de la part du garde du corps qui détourna un peu le regard.

- Je le sais. Et je ne peux vous contre-dire, je pense que vous seriez capable de tuer ceux qui ne vous écoute pas.

- Tu as tout comprit! Bravo! Tu veux une médaille?

Il ne perdit pas son sang froid, incroyable, mais ça faisait de nombreuses années qu'il pratiquait le sport qu'était de vivre avec El.

- Il n’empêche que vous pourriez mourir avec vos caprices.

- Ah! Tu es drôle.


- Je ne plaisante pas.

- Et aux dernières nouvelles, moi non plus! Je te rappelle que j'ai deux familles mafieuses à mes pieds.

La surprise put se lire dans le regard de l'homme géant et musclé juste derrière l'enfant fin et fragile qu'était El.

- Ils sont friand de votre argent... Mais n’espérez pas trop d'eux non plus...


- Parce que tu crois qu'ils oseraient laisser l'héritier des Featherstone mourir sur leur territoire? Ma famille serait prêt à couper les ponts... Au sens propre je veux dire... Je n'ai pas peur de Nox, idiot. Et j'y vais.

L'homme haussa des épaules en réfléchissant, à nouveau, il n'avait pas tord, si El mourrait, les Featherstone pourraient probablement condamné tut Nox à la mort... Mais cela restait un pari risqué.

- Pourquoi tenez vous tant à aller là-bas? Il n'y a rien à voir...

- Je t'en pose des questions moi? J'y vais parce que j'en ai envie, c'est tout. Je fais ce que je veux. Puis, je suis l'héritier des Featherstone. Je DOIS tout savoir. TOUT! Hors je n'ai jamais été sur Nox Isle. Je connais Zenithland aussi bien qu'Azura Island. Mais jamais je n'ai vu Nox autre part que sur des photos ou des peintures. C'est une honte!! Donc j'y vais. Voilà!

Il haussa des épaules en avançant vers la voiture. Son visage se tourna un instant vers le garde pour lui afficher l'un de ses sourires les plus doux... Terriblement agaçant...
Evidemment, le garde suivit El pour venir dans la voiture. Il ne le laisserait pas partir là-bas seul. Et il préférait y aller lui-même.

Le trajet jusqu'au pont était déjà très longs. Presque 3 journées entières de route, mais Eleazar qui avait toute la banquette arrière, était plutôt bien installé contrairement au chauffeur et au garde qui était contraint de rester toujours dans la même position, sauf quand la gentillesse d'Eleazar leur permettait de faire une pause..
Enfin...

Quand nous sommes arrivé aux ponts situés à l'extrême sud-est d'Azura, je ne pus m’empêcher de sourire en voyant le train que nous allions prendre une fois toutes les sécurités passées. L'immense bête fumante était sombre, et beaucoup de monde s'afférait à diverses choses autour d'elle: monter les bagages, recharger les stocks de charbons... Tant de choses.
Il y avait aussi les clients... Pas énormément, après tout, qui voulaient aller sur Nox? C'était surtout un train de marchandises pour les Mafias, le peuple n'avait qu'à payer pour en avoir aussi! Oh... Bien sur les Oakley essayaient quand même de leur transmettre des choses.. Pfpfpf...


Le garde prit les affaires de l'héritier puis tous deux allèrent s'installer dans la loge privée qu'avait réservé Eleazar. Ici aussi, le trajet dura facilement 2 jours. Eleazar avait prévu tout ce qu'il lui fallait pour rester toujours aussi frai et beau que le premier jour, mais pas son garde qui n'avait presque rien sur lui.... Enfin soit.

Ils allaient bientôt arriver, dans quelques heures tout au plus. Eleazar avait son regard pensif posé sur le paysage nuageux qu'était le ciel d'en haut et d'en bas. Quand il était si calme, on ne pouvait rien dire de plus sur lui qu'un "il est mignon"...

- Quand je serai roi, j'enverrai des expéditions vers le bas.

Un soupir de la part de son garde, voilà bien encore des idées pour envoyer des hommes à la mort...
Au tant changer de sujet.

- Il va falloir cacher vos ailes en arrivant. Tout le monde verra déjà bien que vous êtes un noble... Les habitants de Nox Isle les détestent... Alors si ils comprennent que vous êtes un Featherstone...

- Mais tu es là pour empêcher qu'il m'arrive le moindre problème non?

Sa voix enjouée était bien celle d'un enfant, mais son regard était celui d'une personne futée et dangereuse... Mais son garde savait tout cela et le trouvait surtout agaçant pour le moment.

- Certes... Vous avez raison...

- Le problème c'est que tu n'es pas assez compétent... Bon, je cacherai mes ailes jusqu'à Dawnmore. Là-bas ça ira...

Le garde sursauta, il avait l'habitude de ce genre de remarque énervante, mais quand même, c'était bien El qui ne voulait pas plus d'un garde.

- Dawnmore... C'est proche du cœur de la Mafia Ainsworth cela...

- Bien, ta culture générale n'est finalement pas si mauvaise que ça.

Il ferma un instant les yeux pour laisser passer cette réflexion, puis sortit la valise d'El pour que ce dernier sorte une cape... Il détestait ces choses qui ne servait à rien à part gêner ses ailes mais... Au moins on ne verrait plus trop ses plumes blanches.

- Une fois à Dawnmore, je me trouverai un mafieux, et tu pourras rentrer en Azura!


Le garde fit de grands yeux en l'entendant.

- Je vous demande pardon??

- Quoi? Mon père a fait un bon pacte avec eux, ils sont à 100% de notre côté je te rappelle. Ils seront ravis de voir un Featherstone leur rendre visite j'en suis sûr... Et eux encore moins que les Mortimer ne voudrait me voir mort...

- ... D'accord... Et... Vous les avez prévenu de votre venue?

- Non.

- ...

Le garde hurlait intérieurement du culot de son maître, ce dernier le savait et affichait un sourire agréable à regarder si on n'avait pas suivit la discussion.

Une fois arrivé au Port de Nox Isle, Les deux se dirigèrent vers Dawnmore en empruntant les transports les plus sécurisés pour afficher El le moins possible... Enfin, c'est ce que son garde essayait de faire, car l'héritier ne semblait en aucun cas s'inquiéter de se faire tirer dessus ou pire encore.

...

- Dawnmore!! Trop cool! C'est giga-laid! Ahahahah!

Le garde se donna une claque au visage en entendant El crier cela en riant... Il était beaucoup trop honnête... Nox est laide, rien à redire là dessus, mais si elle est ainsi, c'est en partie à cause des Featherstone après tout.

J'avançai d'un pas confiant dans l'horrible et immense ville qu'était Dawnmore... Je ne savais pas où se trouvait le QG central des Ainsworth, mais en fait, je n'avais pas spécialement envie de le trouver. Un simple petit mafieux me suffirait, juste pour que mon garde me lâche un peu... Moi, j'avais juste envie de m'amuser! Et de voir un peu plus de cette île dépravée.

Le sang du garde se glaça lorsque El enleva sa cape pour lui lancer. Il était complètement fou d'afficher ainsi ses ailes dans un endroit si dangereux pour sa race... Même si l'héritier les gardait pliée, leur couleur argentée n'aidait pas... Non, il n'aidait pas tout court avec ses habits presque fluorescent au milieu du décors sombre de Dawnmore...

- Je vais jamais m'en sortir...

- Ihih.




JOUEUR 1
Eleazar
JOUEUR 2
Isareth
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Eleazar se moque en #990066.

merci à mon coeur pour ce cro beau dessin *^*:
 

Petits croquis de Eleazar <3:
 


Dernière édition par Eleazar H. Featherstone le Dim 16 Sep - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sadique à sa fonda
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 20
Localisation : Sur une planète.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Dim 26 Aoû - 21:56





Un matin comme les autres s'annonçait, une journée aussi banale que le réveille tout aussi... Banale...
Mais qu'est-ce que je raconte, cette journée n'a rien de normal non, aujourd'hui, c'est le dernier jour avant qu'Isareth ne s'en aille ! Ah... je pensais m'être préparé pour ce moment, mais finalement non, c'est arrivé bien trop vite, je n'aurais jamais pu imaginer que tout s'enchaîne si rapidement.
Aller ma taupe... réveille tes mécanismes, il faut que tu profites de ces derniers moments avec le petit ! J'ai beau dire ça, je n'ai pas dormi de la nuit... J'ai passé toute la soirée à préparer un vêtement convenable pour le gosse, lui qui porte toujours des vieilles choses qui font X fois sa taille, je voulais cette fois des habits qui lui aillent parfaitement, du sur mesure ! A force de lui avoir retapé tous ces vieux trucs depuis son plus jeune âge, la couture, ça me connaît maintenant ! J'espère qu'Isa' n'a pas fait comme moi et s'est bien reposé pour ce grand jour... Aaaaaah, arrête, tu vas finir par déprimer au moment du réveil du petit ! Ressaisie toi mon vieux !
Aller, les dernières touches à ajouter et ce vêtement sera parfait pour Isa', en parlant du loup, il finit par sortir de sa chambre, à la même heure que d'habitude, il a surement dû faire une nuit complète, ça me rassure. Je vins le saluer comme tous les matins depuis 11 ans maintenant, c'est très simple : un gros câlin, frotter sa tête toute fatiguée, et c'est partie pour la cuisine pour préparer un bon déjeuner !
Ah... pourquoi j'agis comme si ce jour était comme un autre... Surement pour ne pas stresser Isa', pourtant j'ai l'impression de l'être bien plus que lui, quelle horreur ! Bon, le déjeuner servi, je partis me cacher à mon bureau, l'angoisse était monté d'un coup, il fallait que je me change les idées... Aller, finit ce vêtement, ça passera. Cela marcha assez bien, jusqu'à ce que le petit finit de déjeuner et prit un sac pour préparer ses affaires,  à ce moment-là, j'hurlais intérieurement : "Noooooooooooooooooooooooooon ", "tu es trop jeune pour t'en alleeeeeeeeeeeer", "tu n'es encore qu'un bébé, ils arrachent le fruit de mes entrailles, ils n'ont pas le droiiiiiiiiiit !", "ME LAISSE PAS SEUL, BOUHOUHOU". On dirait une vraie mère poule à agir comme ça, quelle honte...

Je finis d'attacher le dernier bout de tissu avant de venir jusqu'à Isareth pour lui présenter le travail de toute une nuit, j'eus même droit à un léger sourire, un vrai ange quand il sourit... enfin, l'habit semblait beaucoup lui plaire, il se précipita d'aller l'enfiler, à son retour, il lui allait comme un gant. J'avais faits en sorte que son aile semble être intégrée au vêtement, et dans ces couleurs, il passerait totalement inaperçu dans la rue, et comme je sais qu'il n'aime pas beaucoup se montrer, une capuche et un haut long étaient parfaits !
Je finis de le rhabiller correctement pour être présentable, de ce que j'ai compris, quelqu'un viendrait le chercher pour se rendre au QG principale des Ainsworth, il serait ainsi assigné à une équipe qui aurait besoin de ses services. Il risquait de voir des personnes importantes, il fallait vraiment que tout soit nickel pour faire bonne impression, ah, voilà le stresse qui revient...
Et encore, ce n'était rien comparé au moment où la fameuse personne arriva pour venir chercher Isa', c'était donc la fin qui s'annonçait, le petit allait quitter mon trou de taupe pour aller enfin commencer sa vie à l'extérieur. J'ai toujours rêvé de dire ces mots, ce serait égal au paradis pour moi, et pourtant, je me sens extrêmement mal, mieux ne fallait pas voir la tête que j'avais sous mon masque, là je ferais vraiment pitié.
Mais bon, les tout derniers instants allaient se compter en secondes à présent, Isareth avait compris ce qu'il se passait, il vint donc jusqu'à moi en tendant ses bras, ne pouvant correctement m'attraper, je le pris sur mes genoux afin de le serrer dans mes bras. Mais le moment et l'émotion étaient trop forts pour moi, j'avais tenu jusque-là, mais les larmes finirent par couler, je ne serais dire si elles étaient de joie ou de tristesse, les deux surement, j'essayais alors de me calmer pour pouvoir m'exprimer :

Prends soin de toi mon grand... Hein..? Ton automate est prêt... Allume-le dès que tu seras à l'extérieur, et je serais là, d'accord..? S'il t'arrive quoi que ce soit, tu me le dis, si tu veux rentrer, tu rentres, la porte te sera toujours ouverte... Je sais que ce trou n'a rien d'exceptionnel, mais ce n'est pas mal de vivre ici, hein..?  Donc si ça te manque tu...

Non je raconte n'importe quoi... C'est totalement contre ce que j'ai toujours voulu, il faut qu'il s'en aille, qu'il fasse sa vie, il ne faut pas qu'il se souci de moi, rien ne peut m'arriver ici, et puis, cet automate ne serait que pour un certain temps, il n'en aura plus besoin au bon d'un moment, et son autonomie ne serait pas éternelle... Bon... Ca ne me fit que pleurer davantage finalement. J'étais bien le seul à sangloter, mais je m'attendais totalement à ce genre de chose, je devinais qu'Isa' était triste, mais il lui fallait bien plus pour pleurer, quoi que, à regarder attentivement, je pouvais deviner des larmes dans ses yeux, mais les siennes ne coulaient pas. Dans ma lamentation, l'enfant se mit à tapoter mon masque, je savais totalement ce que cela voulait dire pour lui, il voulait que je le retire, c'était vraiment rare qu'il me fasse ce genre de demande, mais je le fis. Sans surprise, énormément de larmes avaient coulé dans mon équipement, de la morve surement aussi... enfin, il faut voir le côté positif de la chose, cela nettoyait un peu mon horrible visage crasseux ! Argh, ce n'est pas le moment pour ce genre de chose !
Je sentis Isa' me frotter l'une de mes joues, comme pour la nettoyer de mes larmes, afin de venir me faire un bisou d'adieu. Ce n'était pas grand-chose, mais cela me permit de retrouver le sourire tout en stoppant doucement mes larmes, c'était le bon moment pour rectifier mes paroles :

Aller fonce... Et ne t'inquiète pas pour moi, la priorité c'est toi... et ta réussite, je sais que tu arriveras à tout gagner, tu es le meilleur, Isa'...

Je ne m'attendais pas d'avoir de réponse, le petit hocha simplement de la tête avant de descendre de mes genoux pour aller chercher son sac et son automate. J'en profitai pour remettre mon masque tendit qu'il se dirigeait jusqu'aux escaliers, de là, je lui fis de grands signes d'une de mes mains, il fit pareil, mais plus discrètement, avant de suivre l'une de nos sœurs pour totalement quitter cet endroit.
Et voilà, je me retrouvais seul parmi toutes ces machines qui m'entourent, aucune présence à mes côtés, cela me rappelle le moment avant l'arrivée d'Isa', tout était déjà ainsi, je pensais pouvoir m'y réhabituer, mais la tache se présentait être plus ardue que je ne l'imaginais... Mais j'allai prendre place en face d'un appareil qui me permettrait de prendre le contrôle de l'automate quand l'enfant l'aura allumé.

Pendant ce temps, Isareth sorti de l'endroit où il avait grandi, faisant aussi signe d'adieux à nos frères qui tiennent la boutique d'électronique d'occasion, sa marche reprit avec notre soeur.
Cela faisait bien 6 ans qu'il n'avait pas remis les pieds dehors, il fallait tout d'abord qu'il se réhabitue à la lumière, chose facile à son âge, mais surtout, sa plus grande peur l'entourait : les personnes inconnues. Heureusement, j'avais prévenu notre soeur de son problème, et elle n'hésita pas à le prendre par l'une de ses mains pour le guider dans la ville.
Il prit le temps d'allumer son automate durant le trajet, je put rapidement prendre le contrôle de celui-ci, tout marchait parfaitement, maintenant, prochaine destination, le QG des Ainsworth.

©️ 2981 12289 0


Dernière édition par Isareth H. Ainsworth le Mar 13 Nov - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 18
Localisation : Dans les bras de mon ange
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Dim 26 Aoû - 23:05


Who are you?







L'être multicolore dans cet univers si sombre avançait d'un pas confiant... Pourtant il n'avait rien à faire ici... Et c'était bien ce qui faisait paniquer son garde qui se tenait derrière lui en tentant de cacher les ailes de son petit maître de son mieux. Mais évidemment ce n'était pas très utile de toute façon: ses habits suffisaient à trahir sa provenance.

- Vous avez mit dans votre testament qu'il ne fallait pas me tenir responsable en cas d'accident?

Il essayait d'ironisé un peu la situation qu'il trouvait catastrophique...

- Oh non, j'y ai mis qu'il faudrait vous décapiter quel que soit la situation... Ainsi vous me protégerai aussi dans l'au-delà, n'est-ce pas?

... Mais il avait oublié que le jeune héritier était bien plus doué que lui pour l’humour noir.

Pour le moment, tout se passait plutôt bien, à part quelques remarques désobligeantes et des regards noirs, Eleazar n'avait aucune difficulté à voyager dans la ville qu'était Dawnmore.
Eleazar semblait en pleine réflexion alors qu'il sortit une sucette d'une des énormes poches de son pantalon. Une sucrerie tout aussi colorée que le reste de son corps... Enfi, de ses habits car, en contraste, sa peau était aussi blanche que la neige. Il semblait malade... Enfin, il était malade après tout...

- Comment on reconnait un mafieux d'un pion classique?

Et voilà qu'il était de mauvaise humeur... Ça s'entendait parfaitement dans sa voix qui était devenue aussi cassante que du verre et froide que la glace.

Ce sol est dég'... Mes bottes vont être pleines de saloperies... Arrrrhh...

Même si ils considéraient très clairement les autres comme des pions, El ne les appelaient jamais ainsi, sauf quand il perdait son calme...
Quand son garde comprit son énervement pour si peu... Il n'eut qu'un soupir en sentant que l'enfant pourrait très facilement dérapé.

- Eh bien... Je ne sais pas... Peut-être faudrait-il demander à quelqu'un qui pourrait nous éclairer comme... Je ne sais pas... Ce jeune homme là-bas?

Le garde pointa une direction mais Eleazar ne prit même pas la peine de tourner la tête quand il aperçu un enfant à l'horizon. heureusement à cette heure matinale, il n'y avait pas encore trop de monde dans les rues.

- Je préfère parler à ceux de mon âge.

Le garde n'osa pas montrer de résistance en sentant la colère toujours présente dans la voix de l'héritier, il ne connaissait par cœur et ce n'est pas parce qu'il n'avait pas énormément de force qu'il n'était pas capable de faire mal, loin de là.
Il suivit donc rapidement l'ailé qui avait accéléré le pas pour approcher d'une... mère et son enfant? Non, probablement pas, mais c'était bien un enfant et une femme vers qui El allait... Il avait plutôt raison: entre un homme et une femme, la femme était moins dangereuse... Généralement bien évidemment. Puis elle restait plus maternelle malgré tout, El avait plus de chance avec eux deux.

L'héritier s'arrêta une fois face à eux, ils se doutaient bien que ceux-ci ne le louperaient pas en vue de ses habits flashy.

- Bonjour...

Enfin sa voix s'était adoucie, et il arbora même un sourire des plus charmant en regardant les deux personnes devant qui il se tenait.

- Je suis l'héritier des Featherstone, Eleazar H. Featherstone.


Son garde se décomposait derrière lui alors que l'enfant ne quittait pas son charmant sourire.

- Je recherche des membres de la mafia d'Ainsworth pour trouver un peu de compagnie plus exotique que cet abrutit derrière moi.

Toujours aussi charmant physiquement... Moins dans ses paroles cependant, enfin, moins pour son garde en tout cas. Ce dernier avait tout de même la main sur son pistolet en cas de problème.... Après tout, Eleazar venait tout juste de dévoiler son identité, il était probablement LA personne qui ne devait jamais venir sur Nox donc bon...

Le calme impressionnant de l'enfant resta cependant intact, et en attendant une réponse, il posa son regard bleu-vert sur l'enfant qui accompagnait la dame. Il était plus grand qu'Eleazar, mais ce dernier rattrapait son retard de croissance par ses talons trop hauts pour son âge... L'enfant devait avoir son âge. Il ne semblait pas très expressif ce qui semblait intrigué Eleazar mais ce dernier posa surtout son regard sur l'aile de l'enfant... Il n'avait pas encore comprit ce que c'était réellement, et il ne semblait pas trop se poser de question car enfin il posa son regard sur l'automate, intrigué.

- C'est à toi.

Une question..? Non pas vraiment, El restait trop autoritaire dans ses paroles et sa fausse question ne servait à rien d'autre qu'à démontrer ce que l'ailé savait déjà.

Pendant qu'Eleazar posait son attention sur l'enfant et son robot, le garde avait montré son arme à la femme, il indiqua en même temps qu'il ne souhaitait pas d'ennui. En même temps, montrer son arme servait aussi à dire qu'il pourrait tous les protéger en cas d'incident suite à ce que disait Eleazar... Le garde ne savait après tout pas à qui il s'adressait...

- Je suis désolé de vous déranger... Je n'arrive pas à le tenir ne serait-ce que quelque secondes... Il n'écoute que lui-même...




JOUEUR 1
Eleazar
JOUEUR 2
Isareth
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Eleazar se moque en #990066.

merci à mon coeur pour ce cro beau dessin *^*:
 

Petits croquis de Eleazar <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sadique à sa fonda
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 20
Localisation : Sur une planète.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Sam 1 Sep - 20:45





L'extérieur, qu'est-ce que c'est agréable quand même ! Je ne sais pas si Isa' pensait la même chose, je suppose que oui, il devait probablement voir de nombreuses choses qu'il avait envie de faire quand il aurait un moment, et surtout, le courage.
Pour l'instant, il suivait bien notre soeur, bien agrippé à sa main, la direction où ils se dirigeaient n'arrangerait pas les choses car, le QG des Ainsworth n'est pas très loin du centre-ville, toujours très actif de Dawnmore. Comment je le sais ? Je sortais ya un temps moi aussi ! Et je suppose que malgré les années, c'est encore le cas !
Bon, mon petit automate semble bien tenir sur les épaules de l'enfant, je l'ai vraiment fait à une taille idéale, je ne vois pas grand-chose de ce qui se passe autour de nous, mais c'était déjà largement suffisant. Il faudrait encore un certain temps de marche avant que nous arrivions à destination, après tout, cela ne faisait que quelques minutes qu'ils étaient partis. Et pourtant, ce fut assez long pour que les deux se fassent déjà accoster par des inconnus, un homme et un enfant, avec ce dernier qui ne tarda pas à révéler son identité.

De mon côté, je bondis de ma chaise, c'était THE héritier des Featherstone qui leur faisait face ! C'est une blague ?? Je n'en revenais pas, première personne qu'Isa' croise dans la rue, c'est celle avec le grade le plus élevé du continent. Mais l'enfant n'était pas aussi impressionné que moi, lui, n'avait pas tardé à se cacher derrière notre soeur à l'approche des deux, il avait peur, et c'était facilement visible. Pour ma part, j'écoutais ce que l'héritier disait, surtout qu'il remarqua mon automate, je fis redresser celui-ci avant d'activer un bouton pour pouvoir directement discuter avec eux :

Bonjour à vous cher héritier ! Vous frappez à la bonne porte car les personnes devant vous sont des membres des Ainsworth ! Je vous présente le petit Isareth et... il se comporte toujours ainsi avec les personnes qu'il ne connait pas, ne le prenez pas mal.

Isa' n'était pas décidé à dire un mot en plus, notre soeur finit par poser l'une de ses mains sur sa tête afin de la lui caresser un peu pour essayer de le rassurer. En tant que membre des Ainsworth, celle-ci devait surement posséder une arme aussi, mais elle était totalement dissimulée, mais en écoutant les deux nouveaux, elle afficha un doux sourire sur son visage avant de s'exprimer :

Ce n'est rien, mais mon collègue dit vrai, nous sommes des Ainsworth, nous ne pensions pas avoir la venue de l'héritier en personne, mais c'est un plaisir, si nous pouvons vous aider dans quoi que ce soit, n'hésitez pas.

©️ 2981 12289 0


Dernière édition par Isareth H. Ainsworth le Lun 8 Oct - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 18
Localisation : Dans les bras de mon ange
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Dim 2 Sep - 23:42


Who are you?








L'enfant se cacha presque immédiatement derrière la femme qui l'accompagnait, un nouveau sourire s'afficha sur mon visage, il était timide. Cela m'amusait, avec son petit air d'ange, il semblait encore tellement innocent alors qu'il vivait sur Nox... Comment une telle chose est-elle possible alors qu'il a déjà environ mon âge? Alors que moi, qui vis sur la plus belle des îles dans le plus beau des bâtiments, j'ai déjà perdu toute l'innocence qu'un enfant devrait avoir?

Eleazar gardait son sourire d'ange malgré que son regard rempli de malice semblait bien pensif et trahissait son intelligence accrue qui n'avait rien de celle d'un enfant.

- BONJOUR À VOUS CHER HÉRITIER ! VOUS FRAPPEZ À LA BONNE PORTE CAR LES PERSONNES DEVANT VOUS SONT DES MEMBRES DES AINSWORTH ! JE VOUS PRÉSENTE LE PETIT ISARETH ET... IL SE COMPORTE TOUJOURS AINSI AVEC LES PERSONNES QU'IL NE CONNAIT PAS, NE LE PRENEZ PAS MAL.

L'héritier ailé fit un bond en entendant cela, ses ailes blanches aux quelques plumes bleutées s'ouvrirent légèrement derrière lui... D'où venait donc cette voix? Il ne fallut qu'une microseconde pour que le regard turquoise du jeune ailé se pose à nouveau sur le petit robot..

- oh...

Un sourire illumina à nouveau son visage, plutôt intéressé et amusé par cet engin. Ensuite, un sourire hautain se dessina sur son visage.

- Je le savais, mon instinct est imparable! Tu vois, j'avais raison, il fallait venir accoster ces deux personnes! Forcément que je n'écoute que moi puisque j'ai toujours raison et que vous avez toujours tord.

Le garde du corps du jeune Featherstone ferma un instant les yeux, oh non l'enfant n'avait pas commencé à vouvoyer l'homme qui le suivait, loin de là, il mettait juste tout le reste d'Heaven dans le "vous"... Même si cela pourrait paraître comme une simple moquerie d'enfant, le garde savait très bien qu'El pensait réellement ce genre de paroles.

Ensuite, l'enfant reposa son regard sur l'autre enfant en repensant aux dernières paroles du robot, il supposait bien que quelqu'un se trouvait derrière la petite machine, mais bon, une chose à la fois.

- Isareth... C'est ça ton petit prénom alors... D'accord! Bien.

Il vint se mettre en face de lui, à peine quelques pas les séparaient, et l'enfant avait bien envie d'ennuyer autrui, comme toujours.

- Tu as peur de moi, c'est ça? Bien, tu as raison après tout... Puisque je dirige un peu cette mafia... Mh, enfin, disons que pour une raison X ou Y, j'ai facilement ce que je veux. Je ne sais pas ce qu'à faire mon père, mais j'ai hâte de vous utiliser pour m'amuser un peu! Mhmh.

Il réfléchit un instant, l'air pensif, puis, d'un coup, il fit une grimace à Isareth accompagnée d'un BOUH. Car oui, Eleazar aimait faire peur aux autres, et en plus le petit semblait facile à faire flipper, donc il n'allait surement pas s'en priver...
El se mit ensuite à rire, que son coup et fonctionné ou non.

- Ce n'est rien, mais mon collègue dit vrai, nous sommes des Ainsworth, nous ne pensions pas avoir la venue de l'héritier en personne, mais c'est un plaisir, si nous pouvons vous aider dans quoi que ce soit, n'hésitez pas.

Le garde semblait exaspéré en voyant Eleazar faire mais il ne pouvait évidemment rien lui dire, il n'avait aucune autorité sur cet enfant, au contraire, c'était El qui avait toute son autorité sur lui.

- Eh bien c'est que...

- J'avais envie de connaitre un peu mieux ce qui était sous mon contrôle. Mais puisqu'on m'a toujours refusé de mettre les pieds sur Nox... Pfh...

Il avait coupé son garde d'une façon si naturelle qu'il semblait même ne pas s'en être rendu compte, ou ça lui semblait parfaitement normal. L'enfant réfléchit un instant avant de regarder les deux.

- Où alliez vous avant que je vous arrête? On peut vous accompagner? J'ai bien envie de voir un peu plus sur la mafia moi.

Lui refuser cela ne semblait même pas envisageable, car il semblait prêt à suivre de toute façon, qu'il ait une réponse positive ou non n'y changerait pas grand chose.

- Après j'aimerais visiter Dawnmore! Avec lui comme guide!

Il pointa Isareth du doigt en souriant, l'enfant roi n'était pas prêt de le laisser tranquille.



JOUEUR 1
Eleazar
JOUEUR 2
Isareth
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Eleazar se moque en #990066.

merci à mon coeur pour ce cro beau dessin *^*:
 

Petits croquis de Eleazar <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sadique à sa fonda
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 20
Localisation : Sur une planète.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Dim 16 Sep - 17:01





Attendez... C'est vraiment lui l'héritier des Featherstone ? Non, même moi je n'en revenais pas, comment on a pu faire un gamin pareil ? Même moi qui n'étais pas destiné à être "père", j'ai l'impression de m'être beaucoup mieux débrouillé avec Isa' que les parents on fait avec lui, mais bon, à qui la faute, tel père tel fils comme on le dit. Bon, ce n'est pas mon genre de juger dès la première impression, mais vue son comportement, je ne peux pas m'en empêcher ! Pire quand il essaya de faire peur à Isa', je ne sais pas à quoi il s'attendait, mais l'enfant n'eut pas de réaction particulière, il le fixait juste sans grande expression sur son visage, son agissement lui était tellement étrange que ce n'était pas de la peur qu'il ressentait, je ne serai dire quoi néanmoins. Le petit ne disait toujours pas un mot par rapport aux propos de l'héritier, c'était donc à moi de reprendre.

C'est totalement compréhensible que vous vouliez savoir ce genre de chose oui. Nous étions en train de nous rendre au QG des Ainsworth, cela sera justement une occasion pour vous de voir notre famille au complet, ils seront ravis de vous voir !

Notre soeur s'attendait bien à ce qu'ils les suivent, elle allait donc se remettre en route dès qu'elle aurait eu une réponse, mais pour l'instant, elle me laissait surtout parler, même si normalement ce serait à Isa' de le faire, ça ne me posait pas de problème. Mais nous trois, nous étions plus que surpris en entendant l'héritier, visiter la ville ? Avec Isareth ?

Excusez-moi, mais ce ne sera pas possible... Isareth ne connaît absolument pas la ville, il ne pourra vous guider nulle part, ce serait préférable si vous y allez avec notre soeur ou un autre membre des Ainsworth ! Vous ne pensez pas ?

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 18
Localisation : Dans les bras de mon ange
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Dim 16 Sep - 22:04


Who are you?








Le large sourire de l'héritier ne quitta pas son visage, même si Isa n'avait pas eu peur, cela restait très amusant à son goût.

- Tu ne parles pas beaucoup, Isareth... C'est bien dommage! Tu ne me feras donc pas l'honneur de l'entendre de sitôt, mh?

Il n'hésita pas à poser ses doigts sur les joues de l'enfant, juste pour appuyer un peu dessus, c'était peut-être agaçant, mais rien de plus, Eleazar semblait surtout assez tactile.

C'est marrant! En général je n'ai pas envie de rester avec les autres, qui que ce soit d'ailleurs, encore moins de les toucher. Mais ce gosse là, j'avais envie de le trainer partout comme un jouet! C'est amusant... Je ne sais pas trop pourquoi... Ah, si, ça doit être le fait de découvrir Nox, j'ai l'impression d'être sur un plateau de jeu taille réelle!

- C'EST TOTALEMENT COMPRÉHENSIBLE QUE VOUS VOULIEZ SAVOIR CE GENRE DE CHOSE OUI. NOUS ÉTIONS EN TRAIN DE NOUS RENDRE AU QG DES AINSWORTH, CELA SERA JUSTEMENT UNE OCCASION POUR VOUS DE VOIR NOTRE FAMILLE AU COMPLET, ILS SERONT RAVIS DE VOUS VOIR !

A ses mots, l'héritier détourna son attention d'Isa pour plutôt regarder le petit robot, il retira aussi ses doigts des joues d'Isareth comme si il avait perdu tout envie de jouer avec lui ou même de lui porter attention pour le moment, non, il se mit plutôt à réfléchir.

- Mhhhhh... Est ce que je pourrais tous les faire s'agenouiller devant moi? Ça serait carrément bien ça!

Un large sourire revint sur son visage puis il reprit.

- Je n'ai en plus jamais vu de QG mafieux avant aujourd'hui, j'ai hâte de voir ça!

Il allait donc se mettre à les suivre.

- EXCUSEZ-MOI, MAIS CE NE SERA PAS POSSIBLE... ISARETH NE CONNAÎT ABSOLUMENT PAS LA VILLE, IL NE POURRA VOUS GUIDER NULLE PART, CE SERAIT PRÉFÉRABLE SI VOUS Y ALLEZ AVEC NOTRE SOEUR OU UN AUTRE MEMBRE DES AINSWORTH ! VOUS NE PENSEZ PAS ?

L'héritier fit de grands yeux en entendant cela, regardant alors Isareth en marchant d'ailleurs près de lui.

- Quoi..? Tu connais pas ton propre chez toi? Mais c'est fou ça! Bah non, j'ai envie de l'enfant comme guide moi. Il faudrait lui apprendre à se retrouver dans sa propre ville quand même!! Donc il nous accompagnera au moins!

Un sourire remplaça son air surpris mais il regardait toujours l'enfant.

- Tu devrais pas être si dépendant des adultes, y en a pas besoin des grands! Savoir se débrouiller seul, c'est la base! Sur Nox encore plus, non? C'est drôle, j'aurais juré qu'on serait plus méchant dans les mafias... Du genre... Lacher les nouveau tout seul dans une fosse avec des barbares pour voir comment ils se débrouillent... Vous paraissez si gentil pour des criminels!

Son attention se posa ensuite sur son garde, gardant toujours autant son air si angélique avec ses paroles pourtant bien plus dures.

- Oh, toi, tu peux partir, je n'ai plus besoin de toi je pense, c'est bon!

- Je vous demande pardon?!?!


- T'es si vieux que ça? Tu m'entends plus?

- Monsieur, je vous rappelle que, même si la mafia est de votre côté, Nox reste très dangereux pour vous...

Devant l'air paniqué de son garde du corps, El restait plutôt indifférent. Il haussa des épaules.

- Je le sais parfaitement. Mais comme je l'ai dit, il faut savoir se débrouiller sans les grands. Et je suis donc parfaitement certain que je n'aurai pas besoin de toi pour revenir vivant sur Azura!

Malgré le sourire de l'enfant, il fallait savoir que ce dernier choisissait toujours parfaitement bien ses mots... Si il avait choisi "revenir vivant", et pas "revenir indemne", c'est bien qu'il se doutait d'un éventuel problème, pourtant, cela ne semblait pas l'intimidé, car "il reviendrait vivant".

Le garde du corps se sentait plutôt mal, mais il ne pouvait pas désobéir aux ordres du jeune Featherstone. Après un bout de marche et alors qu'ils arrivaient doucement vers le QG, le garde regarda la mafieuse ainsi que le petit robot, mais aussi l'enfant.

- Est-ce que... Je pourrais vous le confier sans risque..?

- Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis oui! Tu n'as qu'à m'attendre à la gare, derrière toutes les protections du Port, tu ne risqueras rien là bas j'en suis persuadé!

Je n'ai que 12 ans après tout, est-ce si étrange que cela de vouloir s'amuser un peu? Et ressentir un petit coup d'adrénaline? Mh?



JOUEUR 1
Eleazar
JOUEUR 2
Isareth
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Eleazar se moque en #990066.

merci à mon coeur pour ce cro beau dessin *^*:
 

Petits croquis de Eleazar <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Sam 22 Sep - 0:03


Forgive me...






Stop.
Je n'en peux plus.
7 ans, c'est trop.

Je suis entrain de me détruire intérieurement... Tout cela parce que je voulais respecter l'ordre que m'avait donné Luci après m'avoir frapper... "Ne remets plus jamais les pieds ici!"... Non, en 7 ans je ne suis lus jamais revenu... Enfin si, mais jamais pour les voir car je voulais respecter sa demande...
Mais pourquoi?
Les blessures que j'ai fait à Isa, ce n'était pas moi! Jamais je n'aurais volontairement lever la main sur un enfant aussi adorable que lui... Je comprends la réaction de Luci malgré tout... Mais... Mais en 7 ans... Il aurait du comprendre que ce n'était pas moi... Que je les aime plus que tout.... Personne ne peut comprendre cela..?

Après tout, je suis maudit. Jamais plus je ne serai heureux, quoi qu'il arrive, je le sais. Je n'ai même pas à me poser la question du pourquoi, c'est comme ça, c'est tout. Cela n'est-il donc pas suffisant comme punition?

Probablement pas, puisque voilà 7 ans de perdu... Encore combien d'année peux-tu tenir, Luci? Voilà la question qui me tue à petit feu, chaque jour un peu plus...

Ce matin, je me suis réveillé dans un bar miteux de Nox. J'avais la gueule de bois car j'avais beaucoup bu la veille pour arriver à dormir... Mais mes maux de têtes partirent malgré tout assez vite après mon réveil, c'est quand même bien d'être un loup-garou parfois...
Malgré tout, j'étais au fond du trou aujourd'hui et rien ne pourrait plus redresser mon moral. J'étais tombé malade à cause de mon stress de ne plus jamais revoir Luci avant sa mort, je dormais peu, je buvaix et fumais beaucoup plus qu'avant... Je saurais même probablement mort de chagrin si je n'étais qu'un simple humain... Mais j'étais visiblement un chien trop fidèle pour ça... Et un idiot utopiste...

Mais maintenant, je dis stop à cette vie de merde. Parce que je n'en peux plus. Il faut que je m'explique, qu'on parle... Et si vraiment, il ne veut plus de moi, alors il n'aura qu'à m'abattre lui-même au lieu de juste me dire de partir... Car je ne veux plus de cette vie maintenant, il faut que ça change.

J'avais mes habits habituels: chemise sombre, pantalon et imper noir. J'avais aussi toujours mon cache-oeil et des bottes imposantes. Aussi, j'avais un chapeau noir. Je le mettais rarement celui-là, mais ça me permettait de me protéger un peu de la pluie même si... Il ne pleuvait pas aujourd'hui.

Je sortis du bar après avoir tout de même manger un bout et je me dirigeai donc vers la boutique de la taupe (je déteste vraiment l'appeler ainsi!), chemin que je n'oublierai jamais. Je prenais garde à rester dans l'ombre des bâtiments pour être discret, à mon habitude.

Cependant je fus coupé dans ma trajectoire en voyant une personne des plus lumineuse. Elle faisait ache dans le décors... Ou c'était plutôt le décors qui faisait tache autour d'elle. C'était impossible pour moi de ne pas voir ses habits pleins de couleurs et... ses ailes! Un noble, qui plus est, très probablement un Featherstone... Non, pire encore, je venais de l'entendre dire son titre! L'héritier, en Nox, avec un seul garde du corps?? Est-il fou à ce point??

Et Isa... Oui, il y avait Isa avec lui... Je n'avais aucun mal à reconnaître le visage de ce jeune garçon si innocent... Je donnerais n'importe quoi pour pouvoir à nouveau me tenir à ses côtés et pouvoir le défendre de tous ses dangers qui le guette sur Nox... Il me manque... Vraiment...  J'avais eu l'arrogance de le considérer comme mon fils les quelques jours où je l'eus près de moi...

Je les suivis donc un moment dans la plus grande des discrétions, et j'avais bien raison de le faire. En effet, à plusieurs reprises je remarquai des personnes armées pointer leurs flingues vers l'héritier... Je dus d'ailleurs en abattre quelques uns et effrayer les autres pour mettre les deux petits hors de danger...

Isa, je donnerais ma vie pour te voir voler avec cet enfant... Tu le mérites tellement...
J'eus les larmes aux yeux en serrant les mâchoires... Mais je repris mon calme... Jamais je ne me pardonnerai, jamais... Je suis un monstre.

Mais je repris donc mon chemin en prenant garde à ce que ni l'héritier ni Isa ne me remarque, j'irai voir Isa après... D'abord Luci...
Je ne courais pas, mais je marchais plutôt vite, le cœur battant, j'avais tellement envie de le revoir, qu'importe ce que la maladie avait fait de lui, il fallait que je sois auprès de lui... Et qu'importe ce que notre relation deviendrait... Moi, je l'aimais toujours comme un fou...

Au début, je pensais rentrer par devant, mais je n'étais pas certain qu'on me laisserait descendre... Est-ce que Luci aurait dit à ses vendeurs de m’empêcher de l'approcher..? Je ne pense pas mais... Je n'avais envie de voir personne d'autre aussi.
Mon premier essai fut donc la porte de l'arrière boutique que j'avais emprunter à plusieurs reprises. Et par chance, c'était ouvert. J'avoue ne jamais avoir tester depuis, donc je ne savais pas trop quand cette porte était ouverte ou non...

Avec prudence, j'ouvris la porte, en faisant le minimum de bruit et la refermai derrière moi pour ensuite descendre l'escalier qui me menait directement près du lieu de travail... et de vie en fait, de Luci. Sans bruit, sans mot.
Mon premier réflexe fut un rapide coup d'oeil autour de moi... Rien de spécial n'avait changé... Non... Tout était comme quand j'étais parti... Je ne sais pas si cela me rassurait...

Mais mon regard gris se posa finalement sur Luci, pour ne plus le lâcher cette fois-ci... D'abord un vif malaise me prit... Luci me faisait dos... Mais je n'avais aucun mal de remarquer que même son cou était à présent fait de métal... Jusqu'où sa maladie avait-elle été? Là tout de suite, je voulais pleurer... Mais ce n'était pas le moment.

Comme je l'ai dis, Luci me faisait dos, face à une machine qui... Oh, je n'y connais rien, je ne sais pas en quoi cela peu bien servir... En tout cas, il semblait bien concentré sur sa tâche... Ca devait surement le relier à Isa d'une façon ou d'une autre... Il n'avait rien d'autre que lui après tout... Cette pensée me blessa évidemment mais il fallait que je garde mon calme.

- Luci...

Je ne dis rien de plus... Ma voix forte tremblait cependant un peu, mais en 7 ans, elle n'avait pas changé... Peut-être que Luci l'avait oublié, après tout, m'avait oublié... Oh non, pas ça... Pitié...
Le voir sortir une arme ne m'étonnerait même pas... Il pouvait tirer si il voulait... J'avais mes armes, surement que je pourrais esquiver si il m'attaquait mais... Je n'étais pas sûr de vouloir faire quoi que se soit...




JOUEUR 1
Kieran
JOUEUR 2
Eleazar

JOUEUR 3
Isareth
JOUEUR 4
Lucifel
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Kieran discute en gras et son loup mord en creepster.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sadique à sa fonda
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 20
Localisation : Sur une planète.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Lun 8 Oct - 18:47





- Tu ne parles pas beaucoup, Isareth... C'est bien dommage! Tu ne me feras donc pas l'honneur de l'entendre de sitôt, mh?


A ses mots, voilà qu'il se mit à appuyer sur les joues d'Isa', celui-ci restait sans réaction, ni à sa phrase, ni à son toucher, il ne faisait que de l'observer sans aucune émotion visible ce qui m'étonnait, normalement, l'enfant n'aimait pas recevoir de "l'attention" des inconnus, peut-être était-ce le fait que ce soit un enfant de son âge qui le change tant ?
Peu importe, pour le moment, ils reprirent simplement le chemin jusqu'au QG, aux paroles du jeune héritier, je me mis simplement à rire pour ma part, il ne fallait pas chercher à l'offenser après tout. Et après ma phrase sur le fait qu'Isa' ne connaissait pas la ville par coeur, je me mis à hésiter à expliquer la raison, davantage quand il chercha à convaincre l'enfant de savoir se débrouiller seul. Personnellement, je restais sans réponse, je ne voulais mettre Isa' mal à l'aise en expliquant la raison de pourquoi il ne connaissait rien, et pourtant, cela eut pour effet de lui faire ouvrir la bouche afin de pouvoir enfin s'exprimer pour répondre aux propos de l'autre enfant.

Mes parents ont fait exactement ce que tu viens de dire, quand j'étais encore qu'un bébé, ils m'ont lâché car ils n'avaient pas besoin de moi, ce sont les membres de la mafia qui m'ont élevé. Tu n'es juste pas tombé sur les personnes qui s'occupe des crimes, et la mafia n'est pas aussi mauvaise que tu ne le pense, du moins, à partir du moment où on est de son côté et qu'elle est notre allié.

Je restais bouche bée face aux propos de l'enfant, mais surtout, j'avais extrêmement peur que le jeune héritier ne prenne mal le fait qu'il le tutoie, après tout, Isa' n'avait pas les notions de supérieur et inférieur, pour lui, tout le monde était égale, c'était bien une preuve qu'il n'avait pas l'habitude de ce genre de chose quand il était avec moi. J'allais donc me dépêcher de présenter mes excuses pour la façon dont il s'était adressé à l'ailer, allant commencer ma phrase, je m'interrompis rapidement quand j'entendis mon nom être prononcé, non, mon surnom plutôt, et cela venait de derrière moi, et non pas de l'écran.
Je ne coupai pas l'appel, je pris juste le temps de me retourner, intrigué d'entendre ce surnom que très peu de personnes utilisaient, voir personne comme "La taupe" était quasiment devenu mon appellation officielle. Me voilà à présent face à la personne qui m'avait appelé, j'eus un moment de doute, à réfléchir même, je ne reconnaissais pas celui qui me faisait face... Aller aller, ça va bien me revenir, il me fallut un bon moment à me concentrer sur son visage tout en me demandant à qui j'avais pu donner mon prénom, pour que cela me revienne d'un coup, tous les souvenirs avec.

Kieran !

Je me dépêche de couper la communication avec Isa', il avait sûrement dû m'entendre, et c'était déjà trop. Je cherchais à reculer, m'éloigner de lui, mille et une questions me venaient à l'esprit maintenant que la mémoire m'était revenu, je ne tardai pas à m'exprimer.

Qu... Que fais-tu ici ?? Si tu es revenu pour nous attaquer, ce sera seulement face à moi cette fois ! Je pensais avoir été clair la dernière fois... mais visiblement, ruiner la vie d'un enfant ne t'a pas suffi, monstre !

Je n'avais rien pour me défendre s'il voulait vraiment me dévorer, toutes les armes qui étaient là ne pouvaient fonctionner, elles étaient en cours de réparation. Je ne pouvais compter que sur moi-même pour cette fois, mais j'espère qu'il me donnera rapidement des explications sur sa venue...

Durant ce temps, sans que je ne me doute de rien, Isa' m'avait bien entendu dire le nom du loup-garou, tendit que l'héritier était en train de se "disputer" avec son garde son corps, le petit s'était arrêté doucement dans ses pas, se figeant, il n'entendait plus rien de ce qui l'entourait, il ne faisait que fixer le sol, la peur montant doucement.
Notre sœur était tourné vers le garde à sa question, lui souriant légèrement tout en hochant de la tête à sa question pour appuyer les paroles du jeune homme, après tout, elle n'allait pas le contre dire dans ses propos. Mais elle remarqua rapidement qu'Isa' ne suivait plus, s'arrêtant à son tour tout en se tournant vers lui, intriguée, elle, ne devait pas m'avoir entendu, elle demanda simplement.

Tout va bien, Isareth ?

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 18
Localisation : Dans les bras de mon ange
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Lun 8 Oct - 19:21


Who are you?








Silence, silence, quand quitteras-tu donc les lèvres de cet enfant?

Eleazar semblait exaspéré des vents qu'Isareth lui mettait, il pensait presque qu'on lui avait arraché la langue et qu'on lui faisait une mauvaise blague. Un tel silence face à ses paroles ne lui semblaient pas possible.

Puis enfin...

- Mes parents ont fait exactement ce que tu viens de dire, quand j'étais encore qu'un bébé, ils m'ont lâché car ils n'avaient pas besoin de moi, ce sont les membres de la mafia qui m'ont élevé. Tu n'es juste pas tombé sur les personnes qui s'occupe des crimes, et la mafia n'est pas aussi mauvaise que tu ne le pense, du moins, à partir du moment où on est de son côté et qu'elle est notre allié.

Eleazar ne s'attendait même plus à une réponse et fut donc très surpris qu'il réagisse enfin à ce qu'il disait. Le regard bleu-vert de l'héritier se posa alors dans celui, violet, d'Isareth pour l'écouter avec la plus grande des attentions.
L'ailé ne semblait pas avoir pris les paroles d'Isa de travers car un large sourire vint s'afficher sur le visage du Featherstone.

- Vraiment? C'est à n'y rien comprendre... Vous restez des hors-la-loi après tout, non? Ah! Qu'importe... Mais tu as raison, Isareth, les parents sont une vraie plaie.

Il marqua un instant de pause car il avait entendu une sorte de bruit sourd venant du robot... Mais l'héritier repris juste après.

- Personnellement je vois plus tout cela comme un jeu d'échec... Et c'est vrai que la mafia... Vous êtes comparable à une reine, une pièce maîtresse! Oh, tu sais Isareth, je fais tout pour avancer mes pions de tel sorte à en avoir une seconde, de reine, je vais bientôt y arriver.

El mêlait jeu et vie, mais surtout, il était particulièrement doué pour faire des rapprochements entre ses deux choses. Il avait joliment fait comprendre qu'il comptait bien avoir les Mortimer à ses ordres très rapidement aussi... Et qu'il était prêt à user de ses pions pour détruire ses adversaires sans scrupule... Et peut-être même à sacrifier quelques pions... Bref, par cette simple phrase, Eleazar voulait dire beaucoup de choses sans trop en dire...

- KIERAN !

Ce simple nom surpris un peu tout le monde, moi, je me contentai de froncer les sourcils de curiosité... Qui est ce Kieran? En tout cas nous ne pûmes pas en savoir beaucoup plus car le micro qui reliait le petit robot à son créateur avait été coupé. Moi, ça ne m’inquiétait pas plus que cela. Surtout qu'à nouveau, j'eus gagné une bataille en faisant comprendre à mon garde de s'en aller.

Le garde ne semblait pas avoir remarqué la panique de l'enfant, et vaincu par les arguments et l'autorité du jeune Eleazar, il commença donc à s'écarter.

- Très bien... Prenez garde à vous. Je vous attendrai au Pont. Essayez de revenir avant ce soir...

Il eut un nouveau soupir en constatant que El ne l'écoutait que d'une oreille en lui répondant d'un simple hochement de tête déconcentré. Eleazar s'était déjà arrêté et son attention était bien posée sur Isareth.

- Tout va bien, Isareth ?

Il regarda un instant la mafieuse en l'entendant puis reposa son attention sur Isa pour lui prendre une main et le tirer un peu, mais doucement malgré tout.

- Tu as peur de ce Kieran, c'est ça? Faut pas, il est pas tout près. en plus, au QG il n'y a aucune chance qu'il t'approche, aller! Viens on y va!

Etonnement, El n'avait pas été méprisant sur cette réplique, presque doux même... C'était rare, mais probablement une bonne chose pour ne pas davantage paniquer Isareth dont il ne lachait pas la main, peut-être pour le rassurer, mais aussi pour l'inciter à marcher avant tout.



JOUEUR 1
Eleazar
JOUEUR 2
Isareth

JOUEUR 3
Kieran
JOUEUR 4
La taupe
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Eleazar se moque en #990066.

merci à mon coeur pour ce cro beau dessin *^*:
 

Petits croquis de Eleazar <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Lun 8 Oct - 21:37


Forgive me...







Luci se tourna vers moi et mon coeur se brisa en mille morceaux...
Je le vis immédiatement, il m'avait oublié... Je crois bien que jamais je n'avais ressenti une telle douleur et je sentis aussi mes larmes à nouveau gagner mes yeux mais je clignai un instant ceux-ci pour les faire partir... Ce n'est pas le moment...

Mais j'avais l'impression, pendant cet instant, que tout c'était écroulé... Que maintenant je pouvais bien mourir, je n'avais plus personne qui tenait à moi, rien qu'un peu...

- KIERAN !

Entendre mon nom me ramena un peu d'espoir... Mais mon regard fatigué ne montrait en rien que j'espérais quoi que ce soit... Je pleurais intérieurement, et je savais qu'à un moment ou à un autre, ça sortirait, j'étais vraiment au bout du rouleau...
Luci semblait avoir tout oublié et il lui fallait du temps pour se rappeler de moi... Se rappelait-il au moins de l'amour que je lui porte... Et celui qu'il me portait..? Est-il encore là, ou n'ai-je vraiment plus aucune chance de récupérer ce semblant de bonheur que j'avais à ses côtés...

Je t'aime tellement Luci...

Mon cœur me torturait... Sa voix, robotique pourtant, me chamboulait. J'aimais tout de lui à un point que je n'avais jamais atteint... Il n'avais presque plus rien d'humain, mais qu'importe, je ne saurai jamais oublié son sourire, le plus beau de tous.
Peut-être devrais-je juste m'enfuir à nouveau sans un mot? Luci m'oublierait surement très vite après quelques jours, pour de bon cette fois-ci et...
Non...
Non non non...
Je veux vivre...
Sauf que je ne peux pas sans lui... Il faut que je me calme... Que je m'explique... Pour vivre, avec lui.

- QU... QUE FAIS-TU ICI ?? SI TU ES REVENU POUR NOUS ATTAQUER, CE SERA SEULEMENT FACE À MOI CETTE FOIS ! JE PENSAIS AVOIR ÉTÉ CLAIR LA DERNIÈRE FOIS... MAIS VISIBLEMENT, RUINER LA VIE D'UN ENFANT NE T'A PAS SUFFI, MONSTRE !

Ses paroles me faisaient mal mais je réussis à garder mon calme, parce que cela faisait 7 ans que j'attendais, c'était trop pour que je fasse une connerie.

- Luci...

Je prenais mon temps, surtout, il fallait que je respire, et que je dise la vérité, rien que la vérité.

- Tu es un homme très intelligent, Luci... Le plus intelligent que je connaisse... Si tu n'as pas oublié ce qu'il s'est vraiment passé et ce qu'on a vécu ensemble... Tu sais que ce qu'il s'est passé n'était en rien quelque chose que je voulais...

Mon cœur me serrait, mais je dois continuer.

- Je suis malade... Non, tu as raison, je suis un monstre. Rien de plus, rien de moins... Mon loup ne me répond plus... Je te l'avais expliqué... Il a tué tant d'âme innocente... Et ce qu'il a fait à Isareth est la pire chose qui soit jamais arrivé... Sache qu'en 7 ans je ne me suis jamais pardonné ce que je nous ai fait... Vous êtes tout ce que j'ai... Les blessures que j'ai fait à Isareth, j'ai pris garde à m'infliger même torture mental...

Mes poings se serrèrent et je m'approchai de deux pas de l'être que j'aimais plus que tout...

- Mais jamais je n'ai voulu vous faire de mal, jamais. Je sais que tu es assez intelligent pour le savoir... Et que tu te rappelles de ce qu'on a vécu avant cet horrible drame. Je vous aime comme un fou... C'est pour ça que je ne suis pas revenu avant aujourd'hui, parce que je voulais respecté ce que tu m'avais demandé... Mais c'est surtout parce que je vous aime, que je suis revenu... Pour m'expliquer... Pour que vous sachiez que ce qu'il s'est passé, jamais je ne l'ai voulu, jamais... Si je pouvais donner ma vie pour réparer tout cela... Je le ferais... Sans hésiter.

Encore un pas maladroit, ma vue se floutait, les larmes remplissaient mes yeux bordés par des cernes sombres... J'étais épuisé, tellement. Je me déteste au tant que je l'aime...

- Je ne vais pas te mentir, la relation entre moi et mon loup n'a fait qu'empirer... Car je ne pouvais pas pardonné ce qu'il avait fait à Isa, juste par colère d'avoir été blessé... Je suppose que.... Après cela, tu t'es dis que tu aurais plutôt dû me laisser mourir, hein Luci..?

Un sourire rempli de chagrin s'afficha sur mon visage alors que je vins m'accroupir devant lui. Je posai mon arme fétiche qu'il avait réparé, sur ses jambes avant de la lâcher...

- Tu as peur de moi... Je le comprends... Mais plus jamais je ne ferai de mal à Isareth... Je comptais aller lui parler... Mais je voulais d'abord venir te voir... Ainsi tu peux m’empêcher d'aller le voir si tu le souhaite...

Mon regard était posé sur l'arme mais je levai ensuite ma tête vers Lucifel, je sentais que mes larmes coulaient à présent... J'avais honte mais je souffrais tellement ses derniers jours... Maintenant je pouvais enfin tout lui dire...

- Je suis à bout, Luci, à bout... Si je ne me suis pas tiré une balle, pendant ses 7 ans, c'est parce que je savais que tu étais encore vivant... Mon seul but étant de te retrouver... De vous protéger... Puis, dernièrement j'ai commencé à mourir... Je ne dors plus, je mange peu, je ne pense qu'à toi... Alors, pitié, si tu me hais à ce point, tue moi... Car vivre sans toi est un véritable enfer...

J'avais envie de lui serrer ses mains... Mais j'étais certain qu'il devait être bien assez perdu par tout ce que je disais... Je ne savais pas m'arrêter... Cela faisait trop longtemps que tout cela me tournait en tête, il fallait que ça sorte...
Je voulais voir son visage aussi... Tellement. J'avais peur de voir jusqu'où la maladie avait été... Mais je voulais le voir... Je voulais tellement qu'il me pardonne...

Mon regard se baissa ensuite, j'attendais la sentence...

- Demande moi tout ce que tu veux Luci... Je répondrai à toutes tes interrogations...

Mes mains se posèrent ensuite sur ses moitiés de jambes en métal. Je n'avais pas oublié comment ouvrir son masque, si il n'avait pas changé de modèle entre temps, mais je devais encore attendre pour cela... J'espère juste que, quel que soit son choix, je pourrais encore le voir au moins une fois...

- Quoi qu'il arrive, mon amour, jamais je ne me pardonnerai... Je souffrirai à jamais pour ce que j'ai fait... Je te l'assure...




JOUEUR 1
Kieran
JOUEUR 2
Eleazar

JOUEUR 3
Isareth
JOUEUR 4
Lucifel
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Kieran discute en gras et son loup mord en creepster.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sadique à sa fonda
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 20
Localisation : Sur une planète.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Ven 12 Oct - 18:02





Le monde semblait s'être arrêté autour d'Isareth, la question de sa soeur ne fit que passer à travers ses oreilles, sans même lui attirer son attention. A ce moment-là, toutes sortes de scénarios possibles étaient en train de se dérouler dans sa tête, allant aux bons comme aux pires, mais bien sur, c'était les choses inimaginables qui lui semblaient le plus plausible. Il finit par avoir une réaction seulement quand Eleazar venue lui prendre une de ses mains afin de l'entraîner avec lui dans ses pas.

- Tu as peur de ce Kieran, c'est ça? Faut pas, il est pas tout près. en plus, au QG il n'y a aucune chance qu'il t'approche, aller! Viens on y va!

L'enfant ne faisait que de le regarder pour le moment, comme s'il analysait ce qu'il était en train de lui dire, jusqu'à finir par faire de grands yeux et de retirer sa main de la sienne, s'arrêtant à nouveau dans ses pas, mais, cette fois-ci, sans être figé. Il regardait l'héritier, d'un regard effectivement marqué de peur, pendant un moment, il cherchait ses mots, un moyen de pouvoir s'exprimer, jusqu'à y parvenir.

Non... C'est pire... La taupe est seul... Il peut facilement s'en prendre à lui... Il... Il faut que je retourne auprès de lui.

Il était même prêt à ne pas les attendre pour s'exécuter dans ses paroles, préparé à faire immédiatement demi-tour, il se retournait déjà, cherchant des repères pour retrouver le chemin qu'ils avaient pris jusqu'ici, afin de pouvoir retomber sur la boutique où il avait grandi.

Pendant ce temps, de mon côté, Kieran venait d'entamer son long monologue, couplé d'explications et d'excuses en tous genres. Voilà qu'il s'était rapproché de moi, au point de se retrouver agenouillé, son arme et ses mains sur mes genoux. Il venait de terminer tout ce qu'il avait à me dire, en larmes, la parole était à moi maintenant, je ne pouvais pas répondre par un simple silence à tous ses propos, même si je pensais au fond qu'il n'avait pas encore terminé.

oh, tu as fini ?

Je ne prenais pas la situation au sérieux ? Peut-être pas, après tout, c'est dans mon caractère d'être ainsi, malgré les apparences, j'avais bien tout écouté oui, et je ne m'en fiche pas non, j'avais juste besoin d'un petit temps de réflexion. Durant ce moment, je pris soin de ramasser l'arme de Kieran entre deux de mes doigts d'aiguilles afin de le soulever par son manche et de le mettre sur la table qui était derrière moi. En me remettant face au loup-garou, cette même main venue se poser sur la tête de ce dernier, laissant glisser celle-ci dans les cheveux du jeune homme malgré que je ne ressentais aucune sensation dans mon geste dû à mon membre de métal.

je sais que ce qui s'est passé n'était pas de ta faute et sincèrement, je pensais que tu reviendrais plus tôt... Tu sais mes paroles c'était... sous le coup de la colère... Et hm, ce n'était pas quelques lettres qui allaient réconforter Isa', lui... Il est marqué à vie par cet événement... et j'avais presque espoir que tu nous ait même oublié.

Mon regard finit par se détourner un instant, ma main libre venue doucement frotter le reste de mon cou encore en chair, mais, les tuyaux qui le recouvraient majoritairement ne faisaient pas partie de mon masque, ceux-ci passaient en dessous, malgré cela, l'ensemble ne semblait faire plus qu'un avec mon visage maintenant.

Ou plutôt, que tu m'aies oublié, mais je comprends maintenant que ce n'est pas le cas, malheureusement... Excuse-moi Kieran, j'espère que tu ne souffriras pas trop de ma perte, mais tu as encore un peu de temps devant toi pour t'y préparer.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 18
Localisation : Dans les bras de mon ange
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Ven 12 Oct - 21:50


Who are you?








Eleazar n"était pas vraiment étonné de voir Isareth si figé, il avait bien compris que le jeune garçon était effrayé par ce Kieran mais l'héritier ne semblait pas trop s'en soucier. Il voulait juste se remettre en route car l'enfant avait vraiment hâte d'arriver au QG de la mafia.

Puis enfin Isareth se mit à réagir aux paroles et gestes du jeune héritier... De la mauvaise façon.

La colère se marqua sur le visage du jeune ailé lorsque Isareth retira sa main de la sienne. Ce genre d'affront envers son autorité, il les détestait à un point où il souhaitait recadrer, voir même blesser, le pauvre petit de son âge alors que ce dernier ne méritait sûrement pas autant de rage envers lui...
Mais pour El, si, et ça se voyait sur son visage qu'il n'avait vraiment pas apprécié ça.

- Non... C'est pire... La taupe est seul... Il peut facilement s'en prendre à lui... Il... Il faut que je retourne auprès de lui.

Aux paroles de l'enfant, Eleazar eut un rictus amusé... Ou plutôt moqueur en fait. Eleazar trouvait surement cela ridicule, qu'est ce qu'un petit gabarit comme Isareth pourrait bien faire?

- Pourquoi faire? Ah! Oui, excuse moi, c'est vrai que deux morts à la place d'un seul est beaucoup plus productif, j'avais oublié.

Malgré cette réflexion des plus épineuses, Eleazar emboîta le pas d'Isareth pour le suivre vers le repaire de la Taupe. Il n'en demanda pas davantage car il était en effet très curieux de voir à quoi ressemblait cette "Taupe" qui parlait à travers un petit automate animal... Quel étrange personne cela devait être pour ne pas simplement venir de lui-même. Ça piquait fortement la curiosité du jeune ailé d'à peine 12 ans.

- OH! Tu m'attends aussi d'ailleurs! Et tu sais au moins où tu vas j'espère??

Que voulez vous? Ce sarcastique jeune héritier chouchouter par des billets de toutes les couleurs gardait malgré tout un côté enfant...




JOUEUR 1
Eleazar
JOUEUR 2
Isareth

JOUEUR 3
Kieran
JOUEUR 4
La taupe
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Eleazar se moque en #990066.

merci à mon coeur pour ce cro beau dessin *^*:
 

Petits croquis de Eleazar <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Ven 12 Oct - 23:20


Forgive me...








Pourquoi est-ce que je l'aime? C'est vraiment la question que vous vous posez hein?
Pourquoi un alpha de mon gabarit est complètement fou amoureux d'un être presque mort?
Bien... Déjà vous ne le connaissez pas, et moi, si. Vous n'avez jamais vu son sourire et jamais senti son optimisme... Il a un esprit d'une telle force... Celle qui me manque... En quelque sorte, il me complète... Et j'en ai désespéramment besoin.

- OH, TU AS FINI ?

Q..Quoi? Cela faisait 7 ans que j'attendais de le revoir... Il était tout de même évident que j'avais besoin de vider mon sac un bon cours après un temps si interminable... Il venait de me traiter de monstre et... Il était si proche de la mort... Comme si toute ma culpabilité ne suffisait pas...
Je n'allais donc tout de même pas dire un "salut ça va?" quand même!!
J'avais attendu d'être au fond du trou pour comprendre que je devais impérativement penser à moi et briser cette promesse de ne plus revenir ici... C'était mauvais pour tout le monde... Je pense...

D'incompréhension, je levai donc ma tête vers Luci alors qu'il s'était débarrassé de mon arme... Il n'avait donc pas envie de me tuer... Il avait compris, au fond de lui, que je n'étais pas coupable de cette horreur..?
Oh, oui, j'avais probablement exagéré avec cela, mais j'avais senti de la peur, et je voulais aussi le rassurer en lui donnant une arme puis... Avec un tel tourbillon d'émotions dans ma tête... Enfin bref, je me pardonnerais pour cela plus tard.
Mon œil s'ouvrit bien grand en sentant la main de Luci se glisser dans mes cheveux... Mon cœur chavira. Tout mon chagrin partit d'un coup pendant quelques secondes, je voulais presque pleurer de joie mais non.. Non je ne voulais plus pleurer à présent.

Oh.. Non son toucher n'avait rien d'agréable. Du métal, avec ses doigts en aiguille, il pouvait même faire mal s'il ne faisait pas attention mais pas là, là je ne sentais rien qui puisse me faire mal et... Son toucher pouvait être aussi désagréable que possible, je l'aimais, je l'aimais vraiment... A chaque fois que je sentais sa main, moi, j'étais heureux, ou je m'en rapprochais en tout cas... J'aime plus que tout savoir que c'est lui qui est là, près de moi...
Et rapidement je vins poser une de mes mains sur celle de Luci pour m'assurer qu'il la garde bien contre le haut de ma tête... Je ne voulais plus jamais qu'il s'éloigne de moi... Jamais...

- JE SAIS QUE CE QUI S'EST PASSÉ N'ÉTAIT PAS DE TA FAUTE ET SINCÈREMENT, JE PENSAIS QUE TU REVIENDRAIS PLUS TÔT... TU SAIS MES PAROLES C'ÉTAIT... SOUS LE COUP DE LA COLÈRE... ET HM, CE N'ÉTAIT PAS QUELQUES LETTRES QUI ALLAIENT RÉCONFORTER ISA', LUI... IL EST MARQUÉ À VIE PAR CET ÉVÉNEMENT... ET J'AVAIS PRESQUE ESPOIR QUE TU NOUS AIT MÊME OUBLIÉ.

Il me pardonnait..? Tout simplement..? Vraiment..? Je n'y croyais pas... J'avais l'impression de rêver... Après m'avoir traiter de monstre... Il me pardonnait..? Ça semblait si simple... J'avais peur que ce soit faux... Non, Luci ne ment pas.

Mon œil valide était grand ouvert à fixer Luci... Je pense que je ressemblais ainsi à un chiot, un louveteau qui venait de se faire gronder puis excuser, avec des larmes encore pleins les yeux... Ça m'arrivait d'avoir cet air, juste devant mes proches cependant, cet air enfantin à cause de toutes les blessures que je portais...

- Je... Je voulais revenir dès le lendemain... Mais, je n'ai jamais eu de réponse à tous ce que je vous envoyais... Je... Pensais juste que je n'avais plus ma place à vos côtés, que je ne méritais pas de me faire pardonner et d'avoir une deuxième chance... Mais jamais un jour n'est passé sans que je pense à vous... Je faisais tout pour me rapprocher de vous...
Je me doute cependant que Isa me déteste, qu'il est effrayé à l'idée de me revoir... Tu ne peux pas savoir à quel point je m'en veux, je ne veux pas me pardonner cette horreur... Mais j'espère qu'il me donnera une deuxième chance car... j'aimerais tellement reprendre ma place près de vous... Le serrer dans mes bras et le protéger de tous les dangers... Oh, il me manque tellement ce petit ange...


Je m’arrêtais une petite seconde, l'esprit flou, mais j'allais tellement mieux. Luci, Luci, Luci... Oh enfin je peux le revoir, je n'arrive pas à m'en remettre.

- Mais toi, tu m'as encore plus manqué, Luci...

Je me redressai légèrement sans lâcher sa main pour autant et je le laissai finir de parler. J'analysais chacun des plus infimes de ses mouvements, je ne voulais rien louper, je voulais enregistrer le plus d'image de lui dans ma tête pour toujours.

- OU PLUTÔT, QUE TU M'AIES OUBLIÉ, MAIS JE COMPRENDS MAINTENANT QUE CE N'EST PAS LE CAS, MALHEUREUSEMENT... EXCUSE-MOI KIERAN, J'ESPÈRE QUE TU NE SOUFFRIRAS PAS TROP DE MA PERTE, MAIS TU AS ENCORE UN PEU DE TEMPS DEVANT TOI POUR T'Y PRÉPARER.

Ses paroles me surprirent autant qu'elles me blessèrent. J'avais tellement peur de le perdre, qu'il le dise ainsi n'arrangea pas la chose, c'est certain... Mais, je gardait malgré tout mon calme et je lâchai doucement sa main pour venir glisser mes mains sur les côtés de son masque, mes doigts arrivant dans ses cheveux...
Ils étaient surement sales d'ailleurs, malgré ce que je lui avais demandé de faire il y a 7 ans, je suis plutôt certain qu'il n'a pas su prendre autant soin de lui que je l'aurais souhaité... Et rien que penser cela me donnait envie de reprendre un bain avec lui. Mais qu'importe, me salir un peu les doigts ne me dérangeait pas le moins du monde.

- J'en souffrirai le martyr, Luci... Te perdre sera la pire des choses qui me sera jamais arrivé... Je ne suis pas certain que je serai capable de me préparer et de le supporter...

Je me penchai vers lui pour lui déposer un baiser sur le haut de son masque, au niveau de son front.

- Je t'en prie Luci, ne m'abandonne pas trop vite... J'ai tellement besoin de toi...

J'avais envie de lui dire mille et une fois à quel point je l'aime... Mais je ne voulais pas on plus le lasser ou l’agacer... Acceptait-il seulement de se remettre avec moi..?

- Luci... Tu.. As jeté le collier que je t'avais offert..?

J'avais peur de la réponse mais.. Je voulais savoir car il ne le portais plus, ou alors je ne l'avais pas encore remarqué peut-être, cette deuxième option me conviendrait mieux, je l'avoue. C'était le seul vrai cadeau que je lui avais fait et... Je me souviendrai toujours de sa joie lorsque je lui avais donné... Je ne voulais jamais qu'il le perde... Vraiment...
Luci est ma fleur, une fleur très fragile pour laquelle je serais prêt à tuer pour le garder à mes côtés le plus longtemps possible.

Mon attention se reposa ensuite sur le visage, enfin plutôt le masque, de Luci. Je voulais le voir sans... J'avais un peu peur, je l'avoue, mais je voulais voir les dégats de sa maladie et... Tout simplement voir son visage... Aussi abîmé qu'il puisse être, je voulais juste l'embrasser... C'est tout.

Je n'avais rien oublié, chaque petite chose à tourner, pour enlever son masque... Je n'y connais vraiment rien en mécanique mais, cela, il m'avait suffit de le voir une seule fois pour le retenir par coeur, c'était encré en moi. Je fus bien content de reconnaitre le mécanisme sous mes doigts... Cependant je ne voulais pas lui retirer sans son accord...

- Luci... Je peux voir ton visage, s'il te plait..? On peut enlever ton masque quelques minutes..?

D'instinct, mes doigts commençaient déjà à déverrouiller le masque, mais je m'arrêtai avant d'arriver à la fin pour attendre la réponse de Luci... Et parce que je voulais qu'il accompagne mon geste... Seigneur, faites qu'il accepte...

J'étais redevenu parfaitement calme entre temps. Mes larmes avaient totalement disparues et mon visage avait retrouvé son air paisible habituel. Mais le chagrin était toujours bien présent, à m'écraser le cœur. Ce chagrin, jamais il me partait à vrai dire...
Après tout, je savais que j'allais perdre l'être que j'aime... Comment pourrais je être heureux en sachant cela..? Je n'ai jamais aimé quelqu'un autant que Luci... La mort m'a toujours effrayé, celle de Luci me semble pire que toute, pire que la mienne.




JOUEUR 1
Kieran
JOUEUR 2
Eleazar

JOUEUR 3
Isareth
JOUEUR 4
Lucifel
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Kieran discute en gras et son loup mord en creepster.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin sadique à sa fonda
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 20
Localisation : Sur une planète.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   Dim 28 Oct - 17:07





A la première remarque du jeune héritier, Isareth ne réagit pas, il avait déjà fait plusieurs pas pour commencer à faire demi-tour, mais il se figea doucement à la seconde intervention d'Eleazar.

- OH! Tu m'attends aussi d'ailleurs! Et tu sais au moins où tu vas j'espère??

Non, l'enfant ne savait pas, c'était la seconde fois seulement qu'il sortait de son trou, et malgré les quelques souvenirs du chemin qu'ils avaient emprunté jusqu'à présent, il ne le connaissait pas par coeur, pire, il avait énormément de chance de se perdre malgré lui. Il s'en rendit d'avantage compte en voyant la foule qui marchait dans sa direction, tendit qu'il était seul, sa peur reprenait doucement place, donc non, il ne serait pas où il irait, et pire, il n'y arriverait pas même s'il s'en donnait tous les moyens.
C'est alors que notre soeur, qui n'était pas restée sans rien faire à les regarder tout en les écoutant, finit rapidement par les rejoindre, inquiète de cette prise de décision si soudaine, elle se précipita de venir leur faire face.

Les enfants, ce n'est surement pas une bonne chose ce que vous faites, croyez-moi... Nous sommes presque arrivés au QG, et je suis certaines que nos frères se trouvant sur place interviendraient au moindre problème, ils doivent déjà être en train d'agir, alors ne vous en faites pas, je ferais en sorte de pouvoir les contacter afin d'avoir des nouvelles... Reprenons notre chemin, d'accord ?

Sur ses mots, revenons à moi. Après avoir posé l'une de mes mains sur la tête de Kieran, celui-ci avait fait de même avec l'une des siennes, tenant ainsi mon membre mécanique que je ne pouvais retirer à présent. J'écoutais attentivement le loup-garou, pour moi, tout était logique dans ma démarche, je ne voulais pas enfoncer le couteau dans la plaie d'Isa', c'était comme un choix que j'avais à faire, et j'avais pris la voie qui ferait moins souffrir l'enfant auquel je tenais tant.

j'y suis pour quelque chose oui... Isa' a eu besoin d'énormément de temps et de soutiens, pour se remettre de ce que tu lui as fait, je ne pouvais pas me permettre, d'interférer ses progressions...

Je ne donnai pas plus de détails, je pense que cette simple réponse était suffisante. Surtout, je sentais Kieran se rapprocher de moi, ses mains entouraient mon visage à présent, oui, j'étais sale, on pouvait principalement retrouver de la poussière, essence, huile, bref, toute sorte de liquide commun à mon métier, mais quand même, comparé à 7 ans auparavant, la crasse qui me recouvraient était beaucoup moins envahissante que durant ces années-là.
Étonnement, un silence pesant venait de ma part à plusieurs répliques du loup, mais c'était volontaire, je ne voulais pas aborder le sujet immédiatement. Mais mon mutisme ne fut pas long, car Kieran avait beaucoup de choses à me dire, et sa question finit par me faire réagir.

- Luci... Tu.. As jeté le collier que je t'avais offert..?

Même si je n'allais pas répondre avec des mots, j'allais le faire avec des gestes. Ma main se retira doucement de sa tête, pour venir se poser sur mon tee-shirt déchiré, sur lequel, je tira davantage afin de révéler la base de mon cou. Maintenant, je vins saisir de ma seconde main plusieurs des tuyaux qui constituaient mon corps, afin de les écarter, laissant visible une seconde partie de tuyauterie plus importante, mais surtout, le collier dont parlait Kieran se trouvait là, cacher de tous, mais bien présent.

Jeté ? Tu me confond avec un déchet alors ? fuh !

Bien sure, je plaisantais, je m'étais même doucement mis à rire, mais cet instant de rigolade ne fut qu'éphémère. Le loup-garou commençait à détacher mon masque, je le laissais faire, mais je lâchai les éléments de mon corps pour plutôt venir lui prendre ses poignets, afin de l'arrêter doucement.

- Luci... Je peux voir ton visage, s'il te plait..? On peut enlever ton masque quelques minutes..?

Non

Ma réponse était direct, sans même que je prenne le temps de réfléchir, cela avait été tel un reflex. Je lâchai doucement ses bras tout en baissant ma tête, moi, je voulais retirer mon masque, et pouvoir vivre sans, mais ce n'était plus possible.

Le problème est là, Kieran... Je ne peux plus l'enlever, du tout... Sans lui, je suis aveugle, sans lui, je ne peux plus respirer, sans lui, je n'ai plus de mâchoire ni langue pour pouvoir parler... ma maladie est allée jusque-là, pire encore, je perds la boule, vraiment, j'oublie des choses, tout le temps, Isa' passait son temps à me les rappeler, mais maintenant qu'il n'est plus là, imagine... Je ne sais pas combien de temps il me reste.. c'est pour ça, que j'espérais, que tu m'aies oublié...

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isa et El | Partie 1: On ne se connait pas [ft. Kieran]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Heaven :: Les Îles :: Nox Isle :: Dawnmore-
Sauter vers: