Partagez | 
 

 Une brume d'éther et de charbon: [PV: Anderson/Kieran/Cassiope]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2018
Localisation : Sur un pétale de lys royal
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une brume d'éther et de charbon: [PV: Anderson/Kieran/Cassiope]   Lun 8 Oct - 13:01








A fleeting time on a dark island


feat Kieran & Cassiope





L'héritier des Bleckingham demeura un peu pensif l'espace d'un instant où personne ne dit trop rien car le médecin avait commencé son travail plus ou moins sérieux sur son patient. Anderson essaya de ne pas rester hypnotisé par les tatouages du patient pour ne pas se montrer impoli. Il n'en avait jamais des pareils; sur Azura, ce n'était pas du tout pareil. Les gens voulaient rester avec leur peau totalement pure et belle à l'abri de tous parasites. Cependant, Black ressortit l'enfant de son état pensif et curieux malgré le côté glaçant du médecin qui était soit concentré soit qui n'en avait rien à faire:
"Judes, tu m'as l'air très pensif. Tu me fais penser à un apprenti rempli à ras bord de questions... Tu sais, si tu en as, ça ne me dérange pas d'y répondre... Bon, par contre, si tu en as pour M. le docteur... Ça risque d'être plus complexe... Mh... "

Cet homme avait donc un peu cerné Anderson, mais l'enfant ne pourrait pas en dire de trop non plus... Mais la réflexion fit incontestablement sourire l'héritier. Un apprenti plein de questions, c'était un peu cela oui ! Et il finit par rire carrément en entendant la dernière phrase de cet homme. Le médecin, ça ne risquait pas que l'héritier vienne à nouveau revenir à la charge avec d'autres questions.

L'air pensif, bien assis sur une chaise, un sourire d'ange et... un vrai portrait de l'enfant-modèle; de l'héritier qui se tient parfaitement à sa place ! Je me félicite ha ! Parce que c'est tellement rare; cependant ici je ne connais rien ni personne et j'ai planté mon majordome tout seul avec mes sacs. Preuve que je ne fais pas toujours les bons choix, loin de moi le fait de m'en vanter. Bref, en fait j'en avais mais une masse des questions pour tout le monde !! Ça ne changera jamais, je veux savoir tout sur tout, mais bon faut se calmer des fois n'est-ce pas.
Je ne peux pas en dire de trop... Parce que au final je ne connais ni cet homme ni ce médecin et aucune idée de s'il fallait leur accorder de la confiance après tout. Venir balancer "Alors je viens d'Azura et devinez quoi: cerise sur le gâteau, je suis un des héritiers !" Ben voyons, je pense que c'est la plus mauvaise idée au monde à ce moment-même. Je n'ai pas tellement envie de me faire découper en rondelles sur cette table d'auscultation non plus !
Il fallait tout de même que je réponde quelque chose et apparemment ma bouche parla plus vite que mon cerveau ne réfléchit à ce que j'allais dire.

—  De fait, je suis un peu trop curieux, mais je vous jure, je me tiendrai à carreau !, riais-je. J'aimerais déjà savoir où je me trouve précisément; je connais très mal les lieux pour autant dire "pas du tout" !
J'avais quand même laissé parler le médecin avant qui posa une question d'ordre médical à Black.
"Depuis combien de temps vous n'avez plus dormi? Votre cœur a l'air fatigué, et que vous, un loup-garou, tombiez malade signifie une grande fatigue physique et mentale."

"Je te prie de m'excuser Judes, je ne t'ai pas entendu me parler, pourrais-tu répéter ta question ?"
Ha quand même, il me cause celui-là ! Il immerge seulement maintenant de sa concentration. SI je veux je peux aussi sortir mon mauvais caractère pff. Mais je ne vais pas le faire voyons, gardons la dignité et la fierté de côté cela vaut mieux pour tout le monde puis ça ne sert à rien de s'énerver pour un rien.

"Vraiment? Mh... Je dirais que j'ai dû dormir... 2 heures, la nuit dernière... Quelques choses comme cela... "  Je laissais Black répondre à la question du médecin avant tout de même.

" 2h cette nuit... Vous maintenez ce régime depuis longtemps?", sembla s’alarmer le médecin et moi aussi évidemment. Un rythme de sommeil pareil, une véritable horreur.

Je voulais seulement avoir comment vous vous appeliez, répondis-je enfin entre deux répliques alors que ce médecin réfléchissait encore deux secondes à son diagnostic qu'il finit par annoncer:  
"Votre état est assez  alarmant, vous devez prendre ses médicaments 1 à 2 fois par jour... écoutez, je ne sais pas ce qui c'est passé pour que vous soyez dans un tel état, mais vous devez vous ressaisir si vous voulez guérir, je ne vous apprends rien en vous disant qu'un loup-garou malade, c'est très rare et dans 80% des cas, mortel?"

"Et puis-je savoir ce que sont censés faire ces médicaments si je ne suis qu'en état de fatigue cardiaque et pulmonaire?" , déclara Black d'un air plus que dubitatif vis-à-vis d'une prescription peut-être futile.

"En effet, ce genre de médicament ne sert quasi à rien dans ce genre de cas, je dirais même que certains médecins les utilisent en tant que "placebo"  lors de certaines consultations. Histoire d'escroquerie les plus naïfs. Malgré ça,  ils ont la particularité d'apaiser un peu le système nerveux, comme le ferait une drogue, et ainsi de détendre la personne, ce qui pourrait vous aider à mieux dormir et croyez-moi, vous en avez besoin."

Je les avais laissé parler évidemment, sans intervenir parce que je n'avais pas vraiment ma place dans cette salle au final puisque j'avais un peu fait irruption en plein milieu sans crier gare. Cela me changeait des rendez-vous médicaux réalisés sur l'île où j'étais né et où je passais la majeure partie de mon temps. Les consultations n'avaient rien avoir et le diagnostic avait quelque chose de bien plus précis que cela. Les appareils étaient plus neufs et on profitait des dernières inventions mises au point. Après l'environnement d'ici ne me dérangeait pas de trop... L'espace n'était pas encore trop étouffant, mais l'extérieur je n'aimais pas trop. Il faudrait bien que je ressorte à un moment quand même. Black se retourna à nouveau vers moi, qui avais de nouveau le visage perdu; mais ma tête avait commencé à me faire un peu mal. Était-ce l'environnement qui me rendait un peu blême: il ne fallait pas que j'ai le tournis. Sur Azura, j'étais rarement malade, mais je ne savais pas ce qu'il adviendrait en venant ici. Je ne pouvais pas me vanter non plus  de connaître beaucoup de choses sur la médecine de nos jours, mais un minimum de connaissances m'était inculqué dans mon apprentissage plutôt rigoureux. Je savais quels effets pouvaient avoir certains médicaments, je ne voulais pas en prendre... ou du moins, le moins possible dans ma vie.

"Je vais devoir vous demander de rester quelques jours à l'hôpital, Black ou pas.", rétorqua le médecin sur un ton plutôt fort cette fois-ci.  

Le patient toujours intrigant tendit une main vers moi pour me faire signe de m'approcher alors que je m'étais assis en retrait mais j'acceptais l'offre, bien que me retrouver plus près du médecin ne m'enchantait guère: je souris à Black tout en exprimant une petite grimace vers ce médecin dont je ne connaissais toujours pas le nom puisqu'il ne m'avait littéralement pas répondu ce charlatan ! Aller non, j'y vais un peu fort, mais j'espère ne pas avoir besoin de ses services pour le moment.
Je m'étais donc éloigné de ce coin de la salle où j'étais resté seul un petit moment. Ma tête me faisait toujours un peu mal, aucune habitude à cet air différent. Je m'approchais de la table d'auscultation avant de mettre mes doigts sur mes tempes.

"Tu ne viens pas de Nox, Judes, c'est ça? Qu'est-ce qui t'a donné.. "envie" de venir ici? "

Ha ben ouais fallait pas que je rêve non plus qu'on me prenne pour quelqu'un qui vivait normalement sur Nox comme tous les autres; j'avais pourtant essayé de ne pas avoir une allure trop hautaine, ni des vêtements riches: on se trahit toujours d'une manière ou d'une autre de toute façon. Black avait quand même posé la question qui "tue". Il ne fallait pas que je l'affiche visuellement évidemment. Comment expliquer ma présence ici donc ? Sans révéler qui j'étais, ni compromettre des plans importants pour la famille.

—  J'ai tellement l'air d'un touriste, c'est pour ça que vous me dites cela ?, dis-je en venant m'asseoir sur le rebord de la table.  Mais de fait, je ne suis pas tellement de la région et cela faisait très longtemps que je n'y avais pas mis les pieds et encore moins seul comme je suis actuellement. Ce n'était pas par pure envie que je suis venu ici à vrai dire... C'est plutôt administratif dirais-je. Mais vous sinon, cela fait longtemps que vous êtes malade comme ça ?

Je le laissais quand même le temps de répondre au médecin en premier.
"Je ne suis pas certain d'avoir du temps à perdre à ne rien faire ici, malheureusement."
"Pour que je puisse avoir constamment un œil sur vous!"
, insista donc le médecin.

Et sinon, sans vouloir me montrer indiscret... Vos tatouages... ils représentaient quelque chose ?, dis-je un peu sur la retenue sans trop vouloir être impoli ou intrusif.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une brume d'éther et de charbon: [PV: Anderson/Kieran/Cassiope]   Lun 8 Oct - 22:26


Rencontres particulières






-  De fait, je suis un peu trop curieux, mais je vous jure, je me tiendrai à carreau ! J'aimerais déjà savoir où je me trouve précisément; je connais très mal les lieux pour autant dire "pas du tout" !

Dès que le médecin eut finit avec mes questions, sourire aux lèvres car amusé par les dires de Judes, je pris donc le temps de lui répondre tout en réfléchissant.

- Dawnmore, sur Nox. Tu es au Nord de l'île, pas trop trop loin du Port, je suppose que tu viens de là après tout. Mh... Je ne sais pas trop quoi te dire de plus... On est sur le territoire des Ainsworth... Docteur, voulez-vous rajouter quelque chose, puisque vous habitez ici, vous?

Le médecin repris d'abord la parole pour répondre à ce que je venais de lui dire.

-2h cette nuit... Vous maintenez ce régime depuis longtemps?

Je fis des grands yeux à ses mots... Alors là... Je ne sais pas trop...

- C'est difficile à dire... Je ne sais pas... 1 ou 2 mois tout au plus je pense...

C'était bien trop long sans passer une vraie bonne nuit, mais... Je ne m'en rendais pas compte car quelque chose me faisait bien plus souffrir qu'un simple manque de sommeil.
Après il se chargea de m'expliquer ce qu'il voulait me faire avaler, ce n'est pas que je ne lui faisais pas confiance... Disons juste que je préférais être au courant de ce que je devais prendre, voilà tout.

-en effet, ce genre de médicament ne sert quasi à rien dans ce genre de cas, je dirais même que certains médecins les utilisent en tant que "placebo"  lors de certaine consultation. Histoire d'escroquerie les plus naïfs. Malgré ça,  ils ont la particularité d'apaiser un peu le système nerveux, comme le ferait une drogue, et ainsi de détendre la personne, ce qui pourrait vous aider à mieux dormir et croyez moi, vous en avez besoin.

Oui, une petite explication comme celle-ci m'allait plutôt bien.

- Mh.. Oui je vois, cela me semble plutôt bien.


J'attendais donc qu'il me tende la boite pour que je puisse la prendre.
Judes approcha et mon attention se reposa sur lui, surtout quand je le vis poser sa main sur sa tête... Il avait mal, une migraine je suppose. Je le laissai donc s'asseoir près de moi pour lui frotter un peu le dos avant tout.

- Tout va bien?

A ma dernière question adressée au médecin, j'eus cette réponse:

-pour que je puisse avoir constamment un oeil sur vous!

Malgré ma souffrance morale... Je dois avouée que cette réponse m'a plutôt amusée... Oh, déjà parce que je suis un alpha des plus puissant, c'est amusant qu'on veuille "garder un oeil sur moi"... Mais logique pour un médecin évidemment... Aussi parce que cette réplique m'aurait tout aussi bien fait penser à une jeune fille avec un caractère bien poussé qui voulait garder un garçon près d'elle... Oh, je ne sais pas pourquoi ça m'a fait pensé à cela.. Peut-être à cause de son regard sur mon corps.
J'eus en tout cas un léger rire doux, je ne me moquais pas.

- Constamment? Waouh... Mais je pourrai quand même me doucher sans vous avoir avec moi j'espère? Pareil pour la nuit, hein?

Mais après cela toute mon attention se reposa sur Judes quand il me posa une question.

- Et sinon, sans vouloir me montrer indiscret... Vos tatouages... ils représentaient quelque chose ?

J'aimais bien ce jeune garçon, il était sympathique et curieux, comme moi à son âge je pense... La curiosité était toujours bien là d'ailleurs... Enfin soit, ses questions ne me dérangeaient donc pas le moins du monde.

- Oui.

Evidemment je n'allais pas m’arrêter sur cette simple réponse, je réfléchissais juste par où commencer.
Mon choix se posa alors sur le tatouage au niveau de mon cœur, entremêlé avec tant d'autre, il était malgré tout facile de reconnaitre un tatouage d'un cœur, justement, mais un cœur comme l'organe, stylisé cependant, et fracturé à tout endroit où des sortes de lianes tribales venaient s’engouffrer dans les trous, tirer sur chaque morceaux, un tatouage dont j'étais très fier car il était vraiment beau, mais triste aussi, il me rappelait à chaque moment mon désespoir.

- Celui-ci, je l'ai fait un an ou deux après avoir perdu ma meute, car je savais que cet événement m'avait détruit.

Ma voix calme masquait sans mal ma souffrance, je ne voulais en aucun cas me laisser aller devant qui que ce soit. Mon attention revint ensuite sur mes tatouages.. Et je finis par présenter mon dos aux deux jeunes hommes.
Sur celui-ci, il y en avait un grand qui semblait être la base de tout... Un crane de loup  avec des orbites d'où coulait un liquide sombre vers les crocs gigantesques de la bête.

- Celui-là est pour mon loup... Il est parfaitement normal à la vue de tous. Mais dans ma tête, il n'a plus rien d'un loup normal, je vous l'assure.

Qu'est ce que je pouvais bien présenter d'autres..? Oh oui, le plus beau, ma fleur, mon amour...
Je glissai une main vers la base de mon cou, ce tout dernier tatouage de fleur aux rouages se trouvait juste au dessus de la bête, tellement doux comparé au reste.

- Celui-ci, je l'ai fait il y a 3 ans. Pour l'être que j'aime le plus au monde...

Je ne fus pas vraiment capable d'en rajouter beaucoup plus... Le chagrin montait vite quand je parlais de lui... Il me manque à un point... Oui, bien sur, si j'allais si mal, c'était parce que je ne supportais plus d'être loin de lui... Mais qu'est ce que je pouvais bien faire...
Je passai une main sur mon visage pour chasser mes pensées trop sombres. Et je me remis face aux d'eux autres, ainsi je pensais en avoir assez dis sur mes tatouages pour l'instant.




JOUEUR 1
Kieran
JOUEUR 2
Anderson

JOUEUR 1
Personne
JOUEUR 3
Cassiope
©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Kieran discute en gras et son loup mord en creepster.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une brume d'éther et de charbon: [PV: Anderson/Kieran/Cassiope]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Dame de Brume
» Présentation Patte de Charbon
» exploration (pv Mine de charbon)
» [anim] l'Ile de Brume sang
» Vague de Brume :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Heaven :: Les Îles :: Nox Isle :: Dawnmore-
Sauter vers: